de l'automne

Quand vient l'automne, les sanglots longs des violons ne blessent pas obligatoirement mon coeur d'une langeur monotone (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chanson_d'automne).

D'abord, il faudrait, qu'au cours de mes pérégrinations urbaines pédestres, je sois amené à rencontrer un violoniste dans la rue.

Par ailleurs, il faudrait que ce violoniste joue d'une manière telle qu'elle évoque à mes oreilles des sanglots; si possible, longs.

Enfin, il faudrait que je fusse plus blessé au niveau du coeur que des oreilles.

Bref, l'automne ne me semble pas être une saison facile.

Place

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site