au printemps

Au printemps, mon coeur n'est pas obligatoirement peint au vin blanc (http://www.youtube.com/watch?v=9iVsrFtOF1U).
Non pas que je n'aie pas de coeur, mais parce que je n'apprécie pas outre mesure le vin blanc.
Mon arrière-grand-père maternel buvait du vin blanc. Il fabriquait des canons de fusil. A l'époque, on disait que ça aidait à évacuer les poussières de métal.
Les armuriers buvaient du blanc et les mineurs du rouge. Question de distinction.
Au printemps, la couleur du blanc rappelle encore trop celle de la neige. Avec l'été, vient le temps du rosé.
Et le rouge pour le reste de l'annéee.
Dans le jargon de la couleur, celà s'appelle une saturation.

Verre























































dessin au pastel sur papier 
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×